œuvre

Maison du Docteur Curutchet – La Plata

Adresse

Boulevard 53 N°320 (entre 1 y 2) - AR- 1900 La Plata, Province de Buenos Aires

Date

1949

Visites

Visitable

Payant

Oui

SITE INSCRIT ET CERTIFIE

Logo Unesco

Maison du Docteur Curutchet, 1949, La Plata - Argentine

Maison du Docteur Curutchet

La Maison du Docteur Curutchet est située 320 boulevard 53, au centre-ville de La Plata, capitale de la province de Buenos Aires. La Plata, fondée en 1882, est conçue selon un plan urbain symétrique caractérisé par une rigoureuse géométrie. La parcelle se trouve sur une des avenues qui forment l’axe monumental de la ville près d’une place et d’un parc. Il s’agit d’une parcelle étroite, d’une largeur commune pour la ville (10 m),  mais assez courte puisqu’elle est coupée par une ruelle diagonale qui forme une petite place en face de la maison.

Le programme originel prévoyait une maison d’habitation pour une famille (un couple avec deux filles) et un cabinet médical (cabinet et salle d’attente). M. Curutchet demanda à Le Corbusier de créer une séparation claire entre les aires de travail et d’habitation et d’offrir à toutes les pièces principales une bonne orientation et une vue sur la place et le parc voisins.

Pour répondre à ces contraintes, Le Corbusier laissa le rez-de-chaussée presque libre de toute construction, y aménageant seulement le garage et quelques services. Le bâtiment est organisé à partir de deux volumes séparés correspondant à l’aire de travail et à la maison. Au premier étage en façade se trouve le cabinet médical. L’habitation est implantée en fond de parcelle en surélévation par rapport au secteur de travail. Le toit du cabinet médical constitue la terrasse du salon et de la salle à manger. Les chambres à coucher se trouvent au troisième étage. Cette disposition répond aux souhaits de M. Curutchet : toutes les pièces bénéficient d’une bonne orientation et d’un bon ensoleillement, ainsi que de vues sur la rue et les espaces verts voisins.

Une rampe sert d’articulation entre les deux volumes principaux ; elle relie l’entrée, le hall de la maison et l’aire de travail. À travers une promenade architecturale, la rampe offre une perception variée et séquentielle de l’espace parcouru.

Les principes architecturaux majeurs de Le Corbusier son présents dans la Maison du Docteur Curutchet : les pilotis, le plan libre, la façade libre et le toit jardin. La façade des chambres sur rue est dématérialisée, réduite à de simples pans de verre protégés par un plan de brise-soleil. La continuité spatiale entre extérieur et intérieur, comme au sein de la maison elle-même, illustre et matérialise clairement cette notion d’espace-temps chère aux tenants du Mouvement Moderne et à Le Corbusier en particulier.

La conception du plan libre est particulièrement remarquable au niveau des chambres à coucher, où les salles de bain, inscrites dans des volumes courbes, articulent les chambres au système de circulation. L’une des chambres et un bureau s’ouvrent en mezzanine sur le volume double du salon.

Il convient encore de souligner la remarquable insertion de la maison dans le tissu existant. À l’époque du projet, il n’y avait dans la zone que des bâtiments d’un ou deux étages, les deux maisons mitoyennes correspondant à des périodes différentes de l’histoire de la ville : l’une date de la fin du XIXe siècle ; la seconde, construite en 1937, est un des premiers édifices modernes de La Plata. Le Corbusier réussit à intégrer la Maison du Docteur Curutchet entre les deux bâtiments de hauteur et d’expression architecturale différentes : le volume de l’habitation en fond de parcelle s’élève à la même hauteur que la maison du XIXe siècle, tandis que le brise-soleil reprend celle de la maison des années trente plus basse. D’autres détails du dessin de l’élévation tissent des liens visuels avec les façades voisines.

La Maison du Docteur Curutchet traduit l’influence de L’Œuvre architecturale de Le Corbusier à l’échelle planétaire et témoigne de l’internationalisation du Mouvement moderne après la Seconde Guerre mondiale.


Texte : Gilles Ragot

Crédit photographies : Olivier Martin-Gambier

© FLC/ADAGP, 2022

Pour que la carte s'affiche correctement, vous devez accepter l'utilisation de l'API de maps vous devez

donner votre consentement
(Re)Découvrez