Armée du Salut, Cité de Refuge, 1929, Paris, France

Cité de Refuge

La Cité de Refuge a été entreprise par l’Armée du Salut en 1929 et, après bien des difficultés vaincues, a été inaugurée le 7 décembre 1933. C’est le premier bâtiment d’habitation entièrement hermétique, qui comporte en particulier un vitrage de mille mètres carrés sans ouvrant. L’intérieur est muni d’un système d’air pulsé qui a donné des résultats parfaits en hiver et largement satisfaisants en été. Cette installation d’air pulsé, qui est la clef de voûte de ce bâtiment et, en même temps, des thèses actuelles de Le Corbusier, a été faite avec des crédits extrêmement faibles. Les résultats sont suffisants pour permettre tous les espoirs.

Ce bâtiment est construit en ciment armé: ossature de poteaux et planchers de béton, avec hourdis de terre cuite. Les poteaux reposent sur des pieux de béton armé, enfoncés dans le sol jusqu’à une profondeur de 12 à 15 m. Le sol était instable, envahi par les eaux souterraines de la Seine.


Texte : Fondation Le Corbusier

Crédit photographies : Leslie Mozdzan

© FLC/ADAGP, 2022

Pour que la carte s'affiche correctement, vous devez accepter l'utilisation de l'API de maps vous devez

donner votre consentement
(Re)Découvrez