Le Couvent de La Tourette

Les frères dominicains ont le plaisir d’accueillir Giuseppe Penone pour une nouvelle exposition au sein de leur couvent. Des œuvres ont été spécifiquement
créées par l’artiste afin de révéler un dialogue subtil entre l’architecture de béton
et la nature. Par ailleurs, Giuseppe Penone souhaite saisir l’occasion d’exposer
au sein du couvent pour renouveler le regard sur ses œuvres.
Giuseppe Penone a eu l’occasion de séjourner à plusieurs reprises au couvent.
Marqué par l’architecture de Le Corbusier, il a été particulièrement attentif aux
traces des planches de bois perceptibles sur les murs de béton brut de décof-
frage. Cela l’a conduit à réaliser un ensemble de frottages des murs de La Tou-
rette – afin de révéler l’empreinte du végétal dans l’architecture – dans la continui-
té de ses frottages d’écorces d’arbre.
Ainsi, il révèle des correspondances entre pilotis et troncs, murs grumeleux et
écorces, semis de pierres à la surface des murs et feuillages ; autant d’échos
qui manifestent un dialogue de l’architecture avec la nature environnante. Tout
comme les architectes sont attentifs à la texture des murs, parlant de la « peau
du béton », les frottages de Giuseppe Penone mettent en évidence une analogie
entre la peau du bois et celle du béton.

Commissaire de l’exposition : Frère Marc Chauveau

Catalogue de l’exposition

Un catalogue d’exposition comprenant des photographies des
œuvres in situ ainsi qu’un entretien avec l’artiste et des textes
d’Henry-Claude Cousseau & Didier Semin sera publié aux édi-
tions Bernard Chauveau.
www.bernardchauveau.com

Informations pratiques

Du mardi 6 septembre au samedi 24 décembre 2022
Visites guidées du mardi au samedi à 10h et 14h30 sur réservation
Visites guidées du mardi au samedi à 10h et 14h30 sur réservation

Expositions précédentes

L’exposition de cette année s’inscrit dans la continuité de la démarche initiée à
l’occasion du cinquantenaire du Couvent de La Tourette en 2009 : des artistes
contemporains sont invités à instaurer un dialogue entre leurs œuvres et l’œuvre
architecturale de Le Corbusier. Cette 15e exposition, mettant à l’honneur le travail
de Giuseppe Penone, marque une nouvelle étape qui confirme le couvent de La
Tourette comme un lieu de dialogue avec la création contemporaine.